Les Voleurs de Feu – ciné-débat 26 septembre 2019

Co-organisé avec l’association La Nature En Ville et les associations jacquolandines, l’association Energies du pays de Rennes propose :

Jeudi 26 septembre 2019 à 19h30

projection du film documentaire Les Voleurs de Feu, de Brigitte Chevet (une rennaise) produit par Vivement Lundi! (une société rennaise)

un débat sur les énergies renouvelables sur le territoire avec la réalisatrice Brigitte Chevet, des élus de St Jacques de la Lande, la coopérative CIREN.

C’est à l’EPI de St Jacques de la Lande, rue François Mitterrand à St Jacques de la Lande

Ciné débat à Laillé : Les voleurs de feu

Rendez-vous jeudi 16 mai 2019 à partir de 20h, au Point 21, rue du point du jour à Laillé pour une soirée ciné-débat :

  • Projection du film documentaire de Brigitte Chevet Les voleurs de feu, qui décrit le contexte de -non- développement de la filière photovoltaïque en France
  • débat animé par l’association BRUDED, avec la participation d’administrateurs de l’association Energies du pays de Rennes
  • Brigitte Chevet sera présente également, ainsi que Taranis et l’association Les voleurs de feu.

Le Télégramme le 13 avril 2019 : on parle de CIREN

Dans le journal Le Télégramme, édition du 13 avril 2019, un dossier est consacré au photovoltaïque en Bretagne … et ses initiatives citoyennes. La SAS CIREN est mentionnée comme exemple de démarche collective citoyenne en matière d’engagement dans la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables en Bretagne.

Voir l’article.

Présence de l’association Energies du pays de Rennes

Plusieurs points de présence sont programmés pour apporter toutes les explications utiles du fonctionnement de l’association, et de son projet majeur : la création de la SAS coopérative CIREN : Citoyenne rennaise de l’énergie.

  • jeudi 7 mars 2019, de 18h à 20h, au bar Le Papier Timbré,  39 rue de Dinan à Rennes
  • lundi 11 mars 2019, de 18h à 20h, au bar Le Panama, 28 rue Bigot de Préameneu à Rennes
  • mercredi 13 mars 2019, à partir de 19h30 au bistrot L’Antiseiche, route du moulin de Brécé à Noyal-Chatillon sur Seiche
  • mardi 19 mars 2019, de 19h à 21h, au bar Le Panama, 28 rue Bigot de Préameneu à Rennes
  • mercredi 27 mars 2019 de 18h à 20h, à l’épicerie zéro déchet Mamie Mesure, rue Poulain Duparc à Rennes
  • mercredi 24 avril 2019 à 19h, à l’EPI Condorcet de St Jacques de la Lande, salle Montesquieu, 10 rue François Mittérand
  • jeudi 6 juin 2019 à 20h, salle Nougaro 1 de l’Archipel, Bd du Commandant Cousteau à Laillé

D’autres point de rencontre seront proposés à d’autres dates, dans d’autres lieux.

Le photovoltaïque encouragé par Rennes, ville et métropole

La ville et la métropole de Rennes affichent clairement leur encouragement à développer le photovoltaïque.

L’énergie solaire est disponible sur tout le territoire de Rennes. Il est possible d’en capter une partie pour la transformer en énergie électrique ou chaleur, en privilégiant des surfaces construites, pour ne pas augmenter les surfaces de terre artificialisées. En 2 articles, la collectivité met en valeur le potentiel et les engagements pris :

Un cadastre solaire pour évaluer le potentiel d’un bâtiment

la feuille de route de la collectivité sur le photovoltaïque

Au-delà des réalisations de la collectivité et des réalisations individuelles, l’association Energies du pays de Rennes propose d’unir les volontés de chacun pour développer des réalisations collectives.

En route vers une coopérative citoyenne de production d’énergies renouvelables

L’association Energies du pays de Rennes organise une présentation des actions menées, notamment la mise en place d’une coopérative citoyenne de production d’énergies renouvelables sur le territoire.

Les dates programmées pour ces présentations :

Jeudi 29 novembre 2018 à 19h

Mercredi 12 décembre 2018 à 19h

Mardi 15 janvier 2019 à 19h

 

Rendez-vous à la Maison de l’ESS, dans l’enceinte du collège Anne de Bretagne

15 rue Martenot, à Rennes.

 

la première centrale solaire

Centrale Solaire Ecole Albert De Mun

En ce soir d’inauguration de la centrale solaire de l’école Albert De Mun, j’ai l’envie de faire un point sur notre association et ses objectifs.

Depuis le dépôt du projet par le collectif d’habitants du quartier Ste Thérèse, il y a eu pas mal de chemin parcouru. Le collectif s’est formé en association : Energies du pays de Rennes, en octobre 2017. Beaucoup de membres nous ont rejoints. De 6 au dépôt des statuts de l’association, nous sommes maintenant plus de 30, un an plus tard.

Ce qui nous réunit, c’est la volonté de participer à la nécessaire transition énergétique, en choisissant nous-même et donc en comprenant « comment ça marche ».

L’association Energies du pays de Rennes a la volonté de créer des centrales de production d’énergie respectueuses de notre environnement. Elles sont financées par des citoyens qui choisissent de prendre des parts dans la société porteuse, et par des collectivités ou des entreprises.

Nous sollicitons aussi les collectivités pour que le patrimoine collectif soit mis au service de la transition énergétique. C’est le cas au travers du budget citoyen participatif pour la centrale solaire de l’école Albert De Mun.

Nous voulons aller plus loin et répondrons avec joie à l’offre de mise à disposition du toit de la patinoire de Rennes pour l’installation d‘une centrale solaire. Le toit d’un bâtiment de la ville accueillera alors une centrale solaire qui appartiendra à une société citoyenne que nous souhaitons coopérative.

Faire nos choix de citoyens, c’est choisir dans quelle production d’énergie nous souhaitons investir. C’est aussi comprendre.

La centrale solaire de l’école Albert De Mun est équipée de multiples capteurs qui nous permettent de mesurer précisément la production. Le premier projet de traitement de ces données a été mené par un enseignant de l’Ecole Normale Supérieure de Rennes. Le second va démarrer dans les prochains jours et sera réalisé par trois étudiants en License professionnelle du département Génie Electrique et Informatique Industrielle de l’IUT de Rennes. Etre acteur de la transition énergétique c’est aussi comprendre comment on produit et on consomme l’énergie et comment il est possible de faire mieux. C’est pour cela que nous mettons au point des démonstrations comme ce que vous avez pu voir à la fête de l’école en juin dernier. Une consommation d’énergie responsable peut être faite à tout âge, chacun peut être acteur.

Je vous ai donné ici rapidement les principaux axes de notre association :

Produire de l’énergie respectueuse de l’environnement, le faire avec une gouvernance et un financement citoyens, permettre à chacun, quel que soit son âge et sa situation, d’être acteur de la transition énergétique.

Gaëla Vanderhaghen, Présidente d’Energies du pays de Rennes